vendredi 7 novembre 2014

Terine



Terine

Jeudi 30 octobre 2014 avec M. Granger

Ambassade de France

Jeudi 30 octobre 2014 avec O. Salon

Maison de la Francité

Au café "Le Cirio" subsiste l’Art nouveau
Ainsi qu’au restaurant "Le Falstaff", symétrique
Leurs marquises de fer et de verre sont belles.

D’autres styles ont cru amadouer Bruxelles
Au café "Le Cirio" subsiste l’Art nouveau
Héritage d’Horta, à la grâce magique

Et je dis contemplant ces balcons métalliques
C’est la grande beauté de Bruxelles re-belle
Au café "Le Cirio" subsiste l’Art nouveau

Wana



Quel concept idiot, la frontière
Pense en rêve le chef d’empire
C’est une pensée outrancière

Qui ne me permet plus de rire
De m’amuser comme un grand fou
Jusqu’à ce qu’enfin je me tire

Ou que je jardine mes choux
Tout doit retourner en poussière
Quand on me mettra dans le trou...

Henry Landroit

O démoniaque esprit malin
Qu’as-tu donc fait de nos deux îles ?
Où sont donc passés nos moulins ?

Démolisseur du cœur des villes
Anspach tu cloîtras nos fontaines
Rendant nos mémoires stériles ;

Rêvant de maisons plus urbaines
Tu créas de viles frontières
Faisant s’enfuir les plébéiennes.

Tu voulais de bonnes manières !
Plus de bogards, plus de jardins.
Tu mis à bas nos vieilles pierres.

Béatrice Clolus

Notre historien est un bavard
Il met une grande ferveur
À nous initier à son art

Nous entendons avec bonheur,
Comme coule l’eau de la fontaine,
Conter un langage et ses heurts

Alliances qui souvent sont vaines
Chicanes, voire zizanies,
Mais réconciliation urbaine.

Marie-Claude Antoine

Ombres où déferlent flots furtifs
Brise saoulante en sa haine
Tout se rejoue en successif.

Quand là surgit une baleine
De cette tempête sans ratures
Une marée d’or malsaine.

Vous ne reniez la luxure,
Lame de fond qui tout empire
Vers cet abime, où l’on endure...

Camille Philibert

Ni vos rictus. Ni vos rires
À l’instant même de vos peurs...
Pas même le cri d’un seul soupir !

Couinements flous de vos erreurs,
Aux abysses sans presqu’iles
Où se niche-t-elle votre terreur ?

Sable effrité. Rocs volatiles,
Les courants noirs excessifs
Entraineront les malhabiles.

Camille Philibert

Le petit Julien fait pipi à Saint Géry
Des caravanes affluent, vers lui, de toute l’Asie.
C’est pas demain la veille qu’on cachera son zizi.

Puisse avec les chocolats, la bière, les querelles de la langue
Puisse le p’tit Julien, qui fait pipi à Saint Géry
Devenir le rempart du royaume qui tangue.

Il tangue mais ne se rend pas.
Et, comme la prostate est à l’homme et la pomme est à l’huile,
Il fait tourner la ville,
Julien, qui fit tellement pipi, à Saint Géry.

Michèle Terdiman
La ville a des points de suture.
Sait-elle encore vraiment l’origine
Des frontières, barrières linguistiques ?

Brèche béante des statistiques
La ville a des points de suture
Que le temps allègrement piétine.

Rue des Riches claires, sœurs noires patinent
En tours et détours acrobatiques
La ville a des points de suture.

Chantal Danjon



Pas de lombard rue des lombards,
mais plutôt le mont de piété
dans le quartier des teinturiers.

les carmes se font usuriers
pas de lombard rue des lombards
les moineaux font la charité.

dans cette auguste société
parler d'argent est ordurier
pas de lombard rue des lombards.

Irène Ruszniewski


Il peint ses pensées loin des îles
Et des aubes. Peau rouge furtif
Refuse qu’un Indien lent file

Du haillon ne sera captif
Aux belles offre le divorce
Dès l’heure de l’apéritif

Ses pavés n’auront pas d’écorce
Il les jette sur l’échafaud
Quand le vent déchire son torse

Ce hors du fruit hors du noyau
Couvre les sans coins et les viles.
Âpre caresse du pinceau

Jean-Philippe Mangeon
_____________________________________________________________________________________________

Le pape et l’empereur sont face à face
Le petit peuple sera toujours au milieu
L’histoire nous apprend bien des choses

On écoute ; pas question de faire une pause
Le pape et l’empereur sont face à face
Au grand jour, en plein cœur, pas en banlieue.

Qu’importe l’origine des noms de ces lieux
Que nous traduirons en vers ou en prose
Le pape et l’empereur sont face à face.

Élisabeth Biront

Bruxelles, où est ta frontière ?
Tes enfants nés du même empire
Nés rue au Beurre, de la Gouttière

Le roi des Belges qui soupire
Depuis le palais bicéphale
Tout le pays s’attend au pire.

Loin d’une marche triomphale
Tu ris beaucoup, cité entière,
Jolie pierre philosophale.

Cécile Déniélou

Aucun commentaire:

Publier un commentaire